Présentée il y a un an, la berline Vision-S débarque à présent en Europe pour une batterie d’essais sur route.

Sony avait pris tout le monde par surprise au CES 2020, en présentant une voiture : la Vision-S. Le Japonais, spécialiste du high-tech, dévoilait alors une berline électrique et hautement autonome, mais parlait alors d’un concept, destiné à démontrer des technologies développées en interne. Mais aujourd’hui, cette voiture apparaît bien proche de la série…

Sur le même sujet

Tesla ouvre trois nouvelles succursales en France

La Vision-S produite en série ?

Pendant le CES 2021, cette fois virtuel pour cause de Covid, Sony a doublé la mise, en montrant la Vision-S sur route en Autriche. Depuis sa présentation surprise en janvier 2020, Sony n’avait pas communiqué du tout sur sa voiture, dévoilée à l’époque comme un concept-car. Entre temps, la voiture s’est donc cantonnée à ce statut : on s’attendait à voir certaines de ses technologies (radar, lidar, rétros numériques, écrans, systèmes autonomes…) chez d’autres constructeurs. Mais avec l’annonce que la berline, qui visuellement paraît très proche de la série, subit une batterie d’essais sur route ouverte en Autriche, la question est posée : Sony va-t-il produire cette voiture en son nom propre ?

Presque 550 ch et un intérieur high-tech

Ce serait une approche surprenante, à l’heure où des grands noms du numérique annoncent des partenariats avec des constructeurs automobiles pour développer des voitures : c’est le cas d’Apple avec Hyundai par exemple, ou du chinois Baidu avec Geely. Pour mémoire, la Vision-S est une berline de 4,90m de long, avec deux moteurs électriques de 272 ch, chacun. A l’intérieur, une dalle numérique s’étire sur toute la largeur de l’habitacle rassemblant le combiné d’instruments, deux écrans centraux, et des rétros virtuels, dans un design qui n’est pas sans rappeler la Honda e.