Renault s’allie à l’entreprise américaine Plug Power Inc., spécialiste des systèmes de piles à combustible, pour devenir le leader mondial des véhicules utilitaires légers à hydrogène.

Un peu plus d’un an après s’être associé à Symbio, une filiale de Michelin, pour faire carburer ses utilitaires à l’hydrogène, Renault change de partenaire et se marie aujourd’hui à Plug Power Inc., leader mondial des systèmes de piles à combustible, dans le but de “devenir leader dans le domaine des véhicules utilitaires légers à hydrogène”.

Sur le même sujet

Renault : des ventes mondiales en baisse de 21,3% en 2020

Les deux sociétés ont signé un protocole d’accord en vue de créer une coentreprise à 50/50 qui sera implantée en France d’ici la fin du premier semestre 2021. Cette dernière aura pour objectif de détenir plus de 30% de parts de marché sur le segment des véhicules utilitaires légers (VUL) à hydrogène en Europe.

“La joint-venture localisera en France des activités de pointe pour la recherche et développement, la fabrication de systèmes de piles à combustible et leur intégration dans les véhicules.”, précise Renault dans un communiqué.

Début de la commercialisation en 2021

“Le partenariat proposera une offre de services unique sur le marché : des solutions complètes et clés en main, comprenant à la fois la fourniture de véhicules à hydrogène, des stations de recharge, du ravitaillement en carburant, ainsi que des services adaptés à ces nouveaux besoins.”, poursuit la firme.

Avant d’ajouter : “Cette coentreprise accompagnera la très forte croissance du marché des véhicules utilitaires, des taxis et du transport commercial de personnes, fonctionnant avec une pile à combustible.”

La nouvelle coentreprise débutera la commercialisation de véhicules utilitaires légers à piles à combustible à travers le déploiement de flottes pilotes en Europe courant 2021. L’accent sera mis dans un premier temps sur le segment des fourgons en utilisant les plateformes des véhicules Trafic et Master.