Avec 2,5 millions de véhicules vendus à travers le monde en 2020 (-27,8% par rapport à 2019), PSA fait moins bien que son rival frnaçais, le groupe Renault.

Le verdict est tombé. Quelques jours seulement après le groupe Renault, PSA vient à son tour de publier ses chiffres de ventes pour l’année 2020. L’identité du constructeur français qui a vendu le plus de véhicules dans le monde l’an passé est donc connue.

Sur le même sujet

Renault : des ventes mondiales en baisse de 21,3% en 2020

Quelque 400.000 véhicules séparent PSA de Renault

Et il s’agit de… Renault ! Dans un contexte de crise sanitaire forcément impactant pour la plupart des constructeurs automobiles, a fortiori pour les généralistes, PSA a en effet écoulé 2.512.475 véhicules à travers le monde, contre 2.949.849 véhicules pour Renault (-21,3%). Pour PSA, ce chiffre représente une baisse de -27,8% par rapport à 2019.

Dans le détail, PSA a livré 1.118.912 Peugeot (-23%), 717.190 Citroën (-27,5%), 43.686 DS (-29,5%) et 632.687 Opel-Vauxhall (-35%).

Les ventes de PSA se sont écroulées en Europe sous l’effet du Covid-19

Les ventes ont notamment reculé en Europe (-29,7% à 2,1 millions), où PSA a réalisé près de 85% de ses livraisons, mais aussi en Chine (-57,7% à 45.965 unités) et en Amérique latine (-29,7% à 95.357 exemplaires). A l’inverse, elles ont progressé dans la région Moyen-Orient-Afrique (+20%, à près de 200.000 unités).

Des motifs d’espoir

Malgré ces performances, PSA se veut optimiste et retient que ses ventes “se sont fortement redressées” en Europe lors du second semestre 2020, augmentant de 40% par rapport aux six premiers mois de l’année. Même tendance en Chine. Le groupe met également en avant le maintien de sa part de marché sur son principal territoire, la France.

PSA souligne en outre que la crise du Covid-19 a été l’occasion pour lui de se développer sur le e-commerce. Il espère ainsi écouler quelque 100.000 véhicules via ce canal d’ici fin 2021 en Europe, contre 40.000 l’an dernier.

2021, l’année de la fusion avec FCA

Désormais, PSA est tourné vers son mariage avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA), une fusion qui donnera naissance à Stellantis, le quatrième constructeur automobile mondial en termes de véhicules vendus, et troisième en chiffre d’affaires derrière le Japonais Toyota et l’Allemand Volkswagen.

Ce nouvel ensemble comptera plus de 400.000 salariés et regroupera pas moins de 14 marques.

Sources : PSA et AFP