Qui est le roi du premium en 2020 ? Réponse en chiffres avec la publication des résultats commerciaux des trois grands constructeurs automobiles allemands, Audi, Mercedes et BMW.

La question taraude tous les ans le petit monde de l’automobile. Chaque début d’année, au moment de la publication des chiffres de ventes des constructeurs, on se demande toujours quelle marque a écoulé le plus de véhicules sur le segment particulièrement farouche du premium.

Sur le même sujet

Renault : des ventes mondiales en baisse de 21,3% en 2020

Un intérêt qui ne se dément pas d’année en année et qui réside dans la lutte acharnée et fratricide que se mènent depuis longtemps les trois grands constructeurs haut de gamme allemands, Audi, Mercedes et BMW.

Alors que les résultats commerciaux de l’année 2020 viennent tout juste de tomber, l’heure est venue de couronner le nouveau roi du premium…

Le roi garde sa couronne

Et avec 2.164.187 unités écoulées sur les 12 derniers mois, c’est… Mercedes qui arrive en tête du classement, pour la cinquième année consécutive.

Malgré des ventes en baisse de 7,5% par rapport à 2019 sous l’effet de la pandémie de Covid-19, la firme de Stuttgart a su maintenir sa position de leader mondial face à ses principaux concurrents. Elle le doit en grande partie à ses bons résultats en Chine (+11,7%, à 774.382 voitures vendues) et à la bonne santé de ses SUV (+12,9%, 885.000 véhicules), en particulier les GLE (+32,3%) et GLS (+21,1%) mais aussi et surtout le GLC qui s’impose comme le modèle Mercedes le plus vendu en 2020 avec environ 320.000 unités.

Dans un mouchoir de poche

Juste derrière l’étoile, à la deuxième place, on retrouve… BMW, avec 2.028.659 livraisons enregistrées. Un chiffre là encore en repli par rapport à 2019 (-7.2%).

La firme à l’hélice a toutefois bien résisté grâce à ses modèles les plus haut de gamme. Les Série 7, Série 8 et X7 ont en effet compté pour 115.420 ventes, soit une progression de 12,4%. La marque a également tiré profit de l’augmentation des ventes de véhicules électrifiés (+31,8% à l’échelle du groupe) et des bonnes performances de ses modèles sportifs M, écoulés à 144.218 exemplaires, nouveau record.

Enfn, vous l’aurez compris, c’est Audi qui arrive en troisième position et ferme ce classement. La marque aux anneaux a enregistré l’an passé la plus forte chute du trio avec des immatriculations en baisse de 8,3%, à 1.692.773 unités.

Audi a notamment vu ses ventes reculer de 19,5% en Europe (619.723 exemplaires) et de 16,7% aux Etats-Unis (186.620 livraisons) alors qu’elles ont progressé de 5,4% en Chine (727.358 véhicules). Ainsi, l’empire du Milieu est désormais le premier marché mondial du constructeur. Autre motif de satisfaction : les électriques e-tron et e-tron Sportback ont trouvé leur public avec 47.324 ventes dans le monde.

Rendez-vous début 2022 pour le prochain round…